Rechercher

Docteur-e, comment fait-on les bébés?

Osons-nous en discuter avec notre médecin, notre gynécologue ?

Certaines femmes se lancent dans une grossesse seule, sans échanger en amont avec leur médecin de ce désir de grossesse.


Et pourtant la consultation pré-grossesse est importante. Elle permet de se poser les bonnes questions et de préparer la grossesse.  Les bons conseils de votre gynécologue sont  à prendre. En voici quelques-uns :


- Il est conseillé de prendre un temps entre l’arrêt de la pilule et la conception  afin de limiter les risques de fausse couche. En effet, selon votre moyen de contraception,  l’endomètre n’est pas prêt pour une grossesse immédiate lors de l’arrêt de la contraception.


- Des vitamines pourront également vous être prescrites, telles que la vitamine B9, aussi appelée « acide folique ». Il est reconnu qu’elle limite les risques de malformations du fœtus. Cette vitamine est à prendre dès le désir de grossesse (au moins 1 mois avant la fécondation) et jusqu’à la fin du 1er trimestre.


Les temps d’échanges avec le/la gynécologue sont nécessaires. Ils permettent d’être guidée, rassurée et d’assurer un bon suivi. La relation avec les professionnel-le-s de santé est un élément à ne pas négliger. Vous devez vous sentir en confiance et à l'aise pour oser poser vos questions, vos angoisses ou demander plus d'explications. Si ce n’est pas le cas, changez d'interlocuteur-trice. Cela vous concerne directement, c'est avant tout votre corps.


Source pour la vitamine B9: N. Maconochie, P. Doyle, S. Prior, R. Simmons, Departement of Epidemiology and Population Health, London School of Hygiene& Tropical Medecine, London, UK, "Risk factors first trimester miscarriage- results from a UK population based case control study" British Journal of Obstetrics and Gynecology.

2 vues0 commentaire