Rechercher

Appelons une chatte ... une vulve!


Il me paraît nécessaire de vous parler du sexe des femmes aujourd'hui. Je constate quotidiennement qu'il est peu nommé et qu'il reste mal connu, notamment des premières concernées, les femmes.


On va commencer par le nommer.


Une chatte, pourquoi pas !

Un vagin… hum c’est une partie du sexe des femmes …

Une nénette, une zezette… ça ce sont les réponses des enfants.


Mais encore ?

On nomme tellement plus facilement le sexe masculin:  le pénis, la verge.

Et alors, quel est l’équivalent pour le sexe des femmes ? La vulve!


Le sexe féminin est souvent restreint à la zone vaginale et/ou à l’appareil reproducteur de la femme. La preuve en est, le terme « vulve » n’est pas communément utilisé dans le vocabulaire en France. Vous même, vous l'employez facilement?


J'aimerais d'ailleurs qu'on la repositionne à sa -bonne- place.


J’entends souvent que le sexe des femmes est caché, à l’intérieur, non visible…

Rectifions les choses.

La vulve n’est ni cachée, ni à l’intérieur. Elle est simplement moins visible car positionnée entre les jambes des femmes. Il est vrai que debout, nue face au miroir, on ne la voit pas, ou très peu.

Concernant le vagin, nous sommes bien d'accord, il n'est pas visible car en interne.


Maintenant qu'elle a repris sa place, détaillons ses fonctions.


Elle est constituée, de bas en haut:


- du capuchon du clitoris!

Ce précieux organe ne sert qu'au plaisir sexuel! Il est donc sensible et procure du plaisir.

Avec l'excitation sexuelle, ce capuchon grandit et durcit (c'est semblable à l’érection chez les hommes).


- de l'orifice urinaire (positionné entre le clitoris et l'entrée du vagin).

C'est l'occasion de faire une petite parenthèse: les filles et les femmes urinent donc par cet orifice et non pas par le clitoris ou par le vagin.

L'orifice rectal est quant à lui positionné sous la vulve.


- Et de l'entrée du vagin.

Encore une zone de plaisir! Les racines du clitoris entourent le vagin, d'où les sensations de plaisir que cette zone procurent (que ce soit à l'entrée du vagin ou plus en profondeur). Souvenez-vous, je l'ai déjà abordé précédemment dans un article.


- On y trouve aussi les lèvres.

Les grandes lèvres contournent la vulve (pour se repérer, les poils poussent dessus).

Les petites lèvres sont sensibles, elles ne sont pas toujours symétriques (elles peuvent pendre et parfois dépasser de la vulve).


Vous voyez à quel point c'est important de la nommer et de la connaitre en détails cette vulve, elle propose plusieurs zones de plaisir sexuel pour les femmes!

C'est peut-être pour cela d'ailleurs qu'on en parle si peu ...


Bonne (re-)découverte !

Pour plus d'infos sur le clitoris, je vous renvoie à cet article : http://www.sonialebreuilly.com/single-post/2015/10/29/Cette-fois-ci-on-parle-du-clito-donc-du-plaisir-

32 vues0 commentaire